408 références de fruitiers disponibles en ligne
Nos conseils /

Les différents types d’arbres

Afin de vous proposer un arbre fruitier qui corresponde à vos besoins, nous produisons différents types d’arbres. Selon l’espace dont vous disposez, vos compétences arboricoles et vos goûts, vous pourrez choisir parmi les scions, les quenouilles et les demi-tiges, le modèle qui vous convient le mieux.

Avant toute chose, il faut savoir qu’un arbre, quel que soit son type, est composé d’un porte-greffe (racines) et d’un greffon (partie qui donnera du fruit). Il existe différentes façons de greffer et de former un fruitier (assembler le porte-greffe et le greffon) correspondant au type d’arbre final.

Le scion d’un an

Le porte-greffe est planté en pleine terre en février / mars puis écussonné l’été suivant.

L’ensemble entrera en repos végétatif tout l’hiver. Le greffon appelé écusson, se développera à partir du printemps suivant et poussera donc de mars / avril jusqu’à sa récolte en octobre. 

On appelle cet arbre le scion « d’un an » car le greffon ne pousse que durant une petite année.

Le produit fini mesure d’un mètre vingt à un mètre cinquante de haut et comporte quelques branches.

Ce type d’arbre est idéal si vous disposez d’un espace assez réduit (un espace libre d’un rayon de quatre mètres autour d’un pommier ou d’un abricotier par exemple). Votre arbre commencera à donner ses premiers fruits deux à trois ans après sa plantation.

Autre avantage significatif, le scion permet de laisser libre court à vos envies. Ainsi, positionné contre un mur vous pourrez le palisser ou bien encore le travailler afin lui donner la forme d’un fuseau, d’un gobelet, etc.

Plus petit que ses congénères, sa reprise est souvent plus facile en raison d’un système racinaire plus en adéquation avec son système aérien.

La quenouille

La quenouille suit le même itinéraire cultural que son petit frère le scion, à la différence près qu’elle reste une année supplémentaire en pépinière afin de débuter sa formation.

En troisième année, nous coupons l’arbre à 90 cm au-dessus du point de greffe afin d’y faire sortir naturellement des branches qui constitueront les futures charpentières de production (branches sur lesquelles poussent les fruits).

Le produit fini mesure d’un mètre soixante à deux mètres de haut et comporte selon les espèces de cinq à dix branches.

Ayant le même porte-greffe que le scion, elle ne nécessitera pas plus d’espace que son homologue, à savoir un espace libre d’un rayon de quatre mètres autour de l’arbre. Ce type d’arbre commencera à donner ses premiers fruits un à deux ans après sa plantation.

La quenouille est parfaitement adaptée aux jardiniers amateurs qui acquièrent un arbre formé de taille moyenne. Dès sa plantation dans votre jardin, elle aura un calibre lui permettant de supporter le poids des fruits à venir.

Les branches les plus basses étant à environ 90 cm du sol, vous pourrez aisément profiter de l’espace libre sous votre arbre pour y cultiver des fraises et même des fleurs à bulbes.

Les premières charpentières resteront toujours suffisamment basses pour que vous puissiez cueillir des fruits sans échelle.

La demi-tige

La demi-tige débute par une greffe de table, c’est-à-dire que le porte-greffe et le greffon sont assemblés dans notre atelier, grâce à la technique de la greffe anglaise compliquée (système de doubles fentes).

Nous effectuons cette opération en janvier / février puis, en février / mars nous plantons cet ensemble en pleine terre. Le greffon fixé sur le porte-greffe n’est pas la variété du fruit que vous consommerez. En effet, nous utilisons un intermédiaire, c’est-à-dire une variété de pomme ou de merisier qui n’est pas sélectionnée pour ses qualités gustatives mais pour sa rusticité et sa capacité à pousser vigoureusement et droit. Ainsi le tronc de votre arbre sera le plus parfait possible. Ce duo porte-greffe / intermédiaire va pousser durant presque 2 ans et c’est seulement lors de son troisième printemps que nous grefferons la variété à fruit à la tête de l’arbre à une hauteur d’un mètre cinquante de la première greffe. Le greffon va alors se développer à son tour et donner des branches charpentières sur lesquelles pousseront vos futurs fruits.

Vous l’aurez compris cet arbre est plus grand et donc plus long à produire. Il nécessite également plus d’interventions de notre part.

A la plantation, votre demi-tige mesurera de deux mètres à deux mètres cinquante de haut selon les espèces et comptera de cinq à dix branches. Votre arbre commencera à donner ses premiers fruits deux à quatre ans après sa plantation.

La demi-tige est parfaite si vous disposez d’un espace libre d’un rayon de sept mètres autour d’un pommier ou d’un cerisier par exemple.

De manière générale, les fruitiers demi-tiges étant plus massifs ils produisent plus de fruits.
De par la position haute de ses premières branches, la demi-tige sera moins exposée aux maladies fongiques.
Du fait de la vigueur de son porte-greffe, votre arbre aura une durée de vie plus importante que ses cousins scions ou quenouilles. On peut trouver des pommiers demi-tiges plantés il y a plusieurs décennies. Le geste citoyen pour les générations futures prend alors tout son sens.
Au-delà de la production de fruit, la demi-tige constituera un élément fort de votre aménagement paysager par ses qualités ornementales.

X

Les différents types d’arbres

Un pépin : l'ID produit est manquant ou l'ID fourni ne correspond pas à un produit variable.