408 références de fruitiers disponibles en ligne
Nos conseils /

La fumure

Dans notre pépinière nous utilisons des engrais naturels et nous vous conseillons vivement de poursuivre cette pratique. Les engrais chimiques apportent à l’arbre tous les éléments nécessaires sous une forme trop facile à assimiler. Si on fait le parallèle avec la nutrition humaine, l’engrais chimique revient à consommer du sucre en grande quantité, cela fait grossir vite mais nous sommes en très mauvaise santé.

La libération lente des engrais naturels favorise l’action des bactéries et champignons qui libèrent les éléments nécessaires pour alimenter l’arbre. On entretient ainsi un certain équilibre entre les bactéries, les champignons et le végétal, en respectant son développement dans son milieu.

Les fumiers

Les apports de fumier doivent se faire en automne. Pour être bénéfique à l’arbre, le fumier doit être mur (minimum 6 mois). L’idéal est de l’incorporer à une très faible profondeur (5 cm) sous l’arbre et en quantité raisonnable. On distingue plusieurs types de fumier : 

  • Le fumier avicole plus riche en azote
  • Le fumier bovin plus complet et souvent plus pailleux
  • Le fumier ovin plus alcalisant

Quel que soit l’origine de votre fumier, nous vous déconseillons d’en apporter tous les ans car ils sont souvent très riches et pas forcément nécessaires à l’arbre.

Le compost

Moins concentré en azote mais très riche en matières organiques, le compost est l’alimentation par excellence de l’arbre. Il favorise le développement des micro-organismes contribuants à l’équilibre de la vie du sol, offrant ainsi un terrain propice à l’épanouissement du végétal. Le compost est facile à produire : dans un composteur déposez vos déchets de fruits, de légumes et de végétaux et le tour est joué !

Nous vous conseillons de l’enfouir sous vos arbres, à l’automne, à 5 cm maximum de profondeur. Une pelle de jardin par arbre suffit pour une année complète. Vous observerez rapidement les racines de l’arbre, venir s’alimenter de votre compost à faible profondeur.

Copeaux de bois, résidus de taille et feuilles

Il s’agit certainement de la meilleure alimentation pour un arbre.

Les copeaux répartis autour du pied sur une épaisseur de trois ou quatre centimètres vont, en se dégradant, nourrir votre fruitier. Les champignons en venant désagréger le bois vont libérer les éléments nécessaires à la nutrition de l’arbre. Le bois ainsi transformé forme l’humus qui permet de retenir l’eau et les éléments nutritifs. La forêt fonctionne ainsi ! En reproduisant ce cercle vertueux, nous garantissons au végétal une bonne vitalité.

Le copeau empêchent également l’apparition de plantes concurrentes et évite un sol nu sous vos arbres qui serait destructeur pour la vie du sol.

Conseil fumure après plantation

Pour que votre arbre ait une bonne reprise et un bon développement, nous vous conseillons un apport de deux pelles de compost enfoui à 10 cm maximum de profondeur et mélangé à de la terre.

En surface, sur un mètre de diamètre autour du tronc et quatre centimètres d’épaisseur, déposez du copeau de bois pour éviter de laisser le sol nu. Ainsi, en attendant que les copeaux ne se dégradent, le compost alimentera votre arbre.

X

La fumure

Un pépin : l'ID produit est manquant ou l'ID fourni ne correspond pas à un produit variable.